Le Vernissage

Nous avons été conviées au vernissage de l’IMP2 afin de présenter aux parents présents, le travail que nous avons effectué durant les ateliers menés avec les enfants.

Nous avons ensuite présenté les histoires de l’IMP2 et de l’IMP1 que nous avions réussi à faire imprimer.

Nous avons lu l’Histoire des Mr et Mme (IMP2) et celle du Père Nël (IMP1).

Les parents ont pu après parlé un peu avec nous s’ils le souhaitaient et feuilleter les albums des enfants.

Cette présentation terminée, nous en avons profité pour regarder le petit film diffusé sur les activités que les enfants ont pu faire avec les enseignants et les éducateurs durant l’année. C’était très sympa et touchant de voir les enfants participer à plein de choses.

Le moment était enfin venu de dire au revoir aux enfants et un grand merci aux enseignants et aux éducateurs qui ont soutenu notre projet.

Si vous souhaitez lire les histoires, il vous suffit de cliquer sur les titres ci-dessous:

Le Père Noël 

La ferme

Les fabuleuses histoires des enfants

Publicités

Séance du 06 mars

Les enfants de l’IME ont eu de la visite. Mais pas n’importe laquelle ! En effet, 4 extraterrestres avaient annoncé leur venue dans une lettre reçue la veille par les enfants. Tous les 4 étaient vêtus étrangement, mais surtout coiffés et maquillés plutôt bizarrement, regardez les photos vous verrez bien …

Après s’être présentés, les 4 extraterrestres bien connus sous le nom de Docteur Zlorg, Neytiry, Missa et Princesse Leïla ont lu une histoire de leur planète : Zathura. Ce livre raconte comment Walter et son petit frère Danny vont se retrouver au beau milieu de l’espace à cause d’un jeu trouvé au pied d’un arbre. Il leur arrive plein d’aventures et de rencontres, mais surtout beaucoup d’ennuis.

Et puis à l’école, on n’apprend pas à combattre les pirates Zorgon, ni à survivre à une pluie de météorites ! Pourtant certains enfants avaient l’air d’aimer le jeu et l’espace. Enfin, au milieu de l’histoire, nous avons joué au JUMANJI DE L’ESPACE : ZATHURA.

3 équipes de l’IMP 1 se sont affrontées sur le plateau de jeu pour arriver le plus rapidement possible sur la Terre, notre planète. Ils ont même pu faire deux parties! Ensuite chaque enfant a pu lire des livres sur le thème de l’espace, rejouer à Zathura et parler avec les extraterrestres avant de leur dire au revoir.

Après une petite pause, les extraterrestres ont rencontré le groupe d’enfants de l’IMP 2. Étant plus âgés (9-12 ans) mais surtout captivés, ils ont écouté l’histoire (la même que précédemment) jusqu’à la fin puis ont fait une partie de Zathura où 4 équipes s’affrontaient. Les deux équipes de filles ont rapidement gagné tandis que celle des garçons ne réussissaient pas à rentrer sur Terre… Il y avait une très bonne ambiance, chacun s’est bien amusé. Ils ont adoré jouer au jeu concocté par les 4 extraterrestres. Finalement, nos amis les extraterrestres sont retournés sur leur vaisseau spatial, garé non loin de là mais invisible aux yeux des humains, bien contents de leur rencontre avec leurs nouveaux amis !

Souhaitons leur un bon voyage dans l’espace, et espérons qu’ils repassent de temps en temps sur Terre nous dire bonjour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance du 9 février

Lors de cette séance, nous avions proposé aux enfants de finir leur histoire et de leur faire deviner grâce à un CD le cri des différents animaux présents dans une ferme.

Nous avons débuté la séance en leur lisant un conte, La chèvre biscornue, de Ronan BADEL (illustrations) et  Christine KIFFER. C’est l’histoire d’un lapin très fatigué qui rentre dans son terrier pour y découvrir, une chèvre coriace et biscornue. Mais aucun de ses amis n’arrive à faire sortir la chèvre entêtée sauf une petite abeille. A la fin, le lapin n’est plus fatigué et il propose à ses amis de faire une petite fête dans son terrier. Nous avons choisi ce conte pour son caractère répétitif, les enfants ont été vraiment réceptifs au dialogue de la chèvre biscornue.

Ensuite les enfants ont terminé leur histoire, en voici la fin :

« Les agneaux embêtent la poule. Cochon punit les agneaux, parce qu’ils embêtent la poule. Darius court au galop, parce que l’agneau Yoan embête Darius. L’agneau Niels va voir sa maman Brebis. Jade, le chat griffe parce qu’elle a peur des agneaux. L’agneau Alicia donne des coups à l’agneau Kevin. L’agneau Cybèle mange des feutres. Et il n’a pas peur des renards. »

Puis nous avons diffusé le CD et nous leurs avons fait deviner les chants des différents animaux de la ferme. Les enfants ont été très réceptifs à ce petit jeu, ils reproduisaient chacun le cri des animaux de la ferme, certains nous ont même parlé des animaux qu’ils connaissaient, soit par leur visite à la ferme soit par leurs activités extrascolaires.

Pour terminer la séance, nous avons lu un autre conte, Le petit cochon têtu, de Martine BOURRE (illustrations) et Jean-Louis LE CRAVER. C’est l’histoire d’une petite bonne femme qui a un joli cochon. Elle veut lui faire plaisir en l’emmenant dans la forêt pour lui faire manger des glands mais seulement voilà le cochon ne veut plus rentrer. Alors la petite bonne femme essaie de trouver un moyen de le faire rentrer à la maison mais personne ne semble vouloir lui obéir. A la fin, le petit cochon finira quand même par rentrer à sa maison. Le schéma répétitif de ce conte a permis aux enfants de suivre l’histoire et d’être dans l’attente des mêmes dialogues répétés plusieurs dans le conte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance du 01 février

Durant la séance du 1er février, nous avions décidé de continuer l’histoire commencée les séances d’avant et de commencer les illustrations.

Nous avons débuté la séance avec la lecture d’un album, le conte de La cocotte qui tap-tip-tope, de Cécile HUDRISIER (illustrations) et Coline PROMEYRAT, qui est l’histoire d’une petite mamie pauvre, qui est obligée de ranger sa cocotte car elle n’a plus assez d’argent pour cuisiner, sa cocotte décide de l’aider et va voler les gens du village et surtout le roi. A la fin, la petite mamie n’a plus besoin de ranger sa cocotte et peut cuisiner. Nous avons choisi ce conte pour son rythme et son caractère répétitif qui plaît beaucoup aux enfants.

Ensuite, nous leur avons proposé de continuer la rédaction de l’histoire, mais ils n’étaient pas très réceptifs, nous avons donc décidé de leur laisser le choix des activités. Certains voulaient dessiner et d’autres voulaient qu’on leur lise des histoires. Nous nous sommes donc réparties en plusieurs groupes. L’une d’entre nous, avec l’éducateur, lisait des histoires aux enfants qui le souhaitaient, tandis que d’autres ont commencé les illustrations de l’histoire avec notre aide. Travailler avec les enfants par petits groupes est plus facile pour parler avec eux et développer leurs idées, car certains n’osent pas toujours le faire devant toute la classe. L’une d’entre nous à réussi à continuer un peu l’histoire avec l’un des enfants.

Nous avons enfin clôturé la séance avec la lecture de De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, de Werner Holzwarth et Wolf Erlbruch (illustrations), un album très drôle, que les enfants ont aimé et à travers lequel ils ont pu s’exprimer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance du 19 janvier

Il s’agissait lors de cette séance de poursuivre le travail commencé deux séances auparavant. Après avoir défini les personnages (traits physiques, caractères & actes), les lieux et temps où et durant lesquels se déroulaient l’histoire, nous avons commencé à construire le coeur même de l’histoire.

Auparavant, nous avons comme à notre habitude commencé la séance par la lecture d’un album, en lien indirect avec le thème des animaux : Un beau ver dodu, de Nancy Van Laan (texte) et  Marisabina Russo (illustrations). Cet album était connu des enfants : nous leur avions en effet laissé une sélection de livres à lire et regarder, dont celui-ci faisait partie. Il était donc plus facile pour les enfants de repérer les éléments de l’histoire.

Nous avons ensuite poursuivi le travail autour de la création d’une histoire sur le thème de la ferme. Il était question à ce moment de faire « comme dans les livres » que nous leur lisons régulièrement. Il n’était pas question de se focaliser sur la construction même des phrases, mais plutôt de laisser libre cours aux idées et à l’imagination des enfants.

Voici le début de leur histoire :

« Il était une fois un cochon appelé Cochon. Tous les mercredis, quand il fait beau, il va se promener tout seul dans la ferme. Par un beau temps ensoleillé de septembre, il rencontre l’agneau Ludovic. Ils jouent avec la balle. Pendant ce temps, le chien Thorgal mange de la salade, des carottes et de l’herbe, et le chat Jade boit de l’eau. »

Après ce travail effectué, nous avons clos la séance par une nouvelle lecture, cette fois-ci de l’album Le canard fermier, de Martin Waddell (texte) et Helen Oxenbury (illustrations). Cet album faisait aussi partie de la sélection que nous leur avions laissé à disposition la semaine précédente. Le schéma répétitif a par ailleurs permis aux enfants de suivre sans difficultés le fil de l’histoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance du 16 janvier

Nous avons continué le travail que nous avions commencé durant la séance précédente.

Comme d’habitude, nous avons commencé par lire une histoire à trois voix, Paul et Félicie vont à la ferme de Marion Billet, une histoire d’enfants qui se rendent dans une ferme. Les enfants ont été assez attentifs durant la lecture, car les enfants de l’histoire faisaient ce qu’ils font lorsqu’ils vont à la ferme.

Nous avons ensuite demandé aux enfants s’ils pouvaient nous parler de l’histoire que nous avions créée lors de la séance précédente, et ils se souvenaient bien de l’histoire. Ils avaient réalisé des dessins des personnages qu’ils avaient créés.

Nous leur avons demandé d’inventer les traits de caractère des personnages. Voici le résultat:

« Thorgal est un chien gentil qui aime les câlins, il aime jouer et courir après les agneaux.

Jade est une gentille chatte, mais elle griffe quand elle a peur des agneaux.

Cochon, le cochon, est gourmand, il aime la soupe au pain. Il aime aussi les câlins et fait des bisous à l’agneau Ludovic. Il est aussi sale et aime se rouler dans la boue.

Darius, l’âne, boit de l’eau, il aime se promener et est têtu.

L’agneau Alicia est coquin, et donne des coups à l’agneau Kévin.

L’agneau Kévin est sage et joue avec l’agneau Yoan.

L’agneau Yoan joue à la balle avec l’agneau Kévin. Il dort, il ronfle et il pète sur l’agneau Cybèle.

L’agneau Cybèle mange des feutres, il court et n’a pas peur des renards.

L’agneau Niels fait dodo, et va voir sa maman la brebis.

L’agneau Ludovic dort, boit de l’eau, pète, et mange des pâtes. »

L’attention des enfants a été plus dure à capter durant cette séance, mais nous avons réussi à définir les traits de caractère de tous les personnages, il ne nous reste plus qu’à écrire l’histoire avec les enfants!!!

Séance du 12 janvier

Durant cette séance , nous avons commencé à demander aux enfants s’ils se rappelaient l’histoire que nous avions écrite lors de notre dernière séance sur Noël, mais plusieurs semaines étaient passées, et les enfants ont eu quelques difficultés à se remémorer l’histoire.

Ensuite, nous leur avons lu à trois voix l’album Orange Book, de Richard Mcguire.

Puis, nous avons commencé la rédaction de l’album. Nous avons commencé par expliquer aux enfants ce que nous voulions réaliser avec eux, et  nous leur avons ensuite expliqué ce qu’était un album (sa construction, sa structure : les doubles-pages, les décors/les lieux…)
Après ces explications, nous avons commencé par définir les différents personnages de l’histoire. Les enfants ont choisi pour les personnages des animaux, et notamment des animaux de la ferme. Cela a permis aux enfants de s’investir dans l’histoire, car la ferme est un endroit qui leur est familier car ils s’y rendent presque toutes les semaines.

Le premier personnage créé est le chien. Les enfants ont décidé de l’appeler Thorgal, qui est le nom du chien de la ferme qu’ils visitent régulièrement. Ensuite, ils ont décidé d’insérer dans l’histoire un chat nommé Jade, du prénom du petit chat d’une des élèves. Le troisième personnage est Cochon, le cochon. Ensuite, ils ont décidé de créer le personnage de l’âne, car l’un des élèves aime beaucoup cet animal. Son nom, Darius, est aussi le nom de l’âne de la ferme. Pour finir, les derniers personnages sont 6 agneaux. Les enfants ont voulu insérer des agneaux dans l’histoire car à la ferme où ils se rendent, des agneaux venaient de naître. Les agneaux ont le même prénom que ceux des enfants.

Les enfants ont ensuite défini les caractères physiques de chaque personnage.

Thorgal est un chien noir et marron aux yeux bleus. Il est grand, mince et a de grandes oreilles.

Jade est un chat blanc et noir, aux yeux bleus. Elle est petite et mince.

Cochon, le cochon, est rose avec les yeux verts. Il est gros et petit, et a un gros nez.

Darius est un âne gris aux yeux noirs. Il est grand et fort, et il a de grandes oreilles.

Et enfin les agneaux sont blancs, noirs ou blancs et noirs. Ils sont petits et maigres, et ont des yeux noirs.

Puis, nous avons voulu déterminer avec les enfants les lieux où l’histoire allait se dérouler. En raison des personnages créés, le lieu le plus important est la ferme, les autres lieux secondaires sont la porcherie et la cour de la ferme.

Enfin, nous avons défini le temps de l’histoire. Les enfants voulaient que cela se passe à un moment où  il fait beau et chaud et où le soleil est présent. Avec notre aide et celle de l’enseignant, les enfants ont déterminé que l’histoire se déroulerait en septembre.

Les enfants ont été très réceptifs pendant cette séance, et ils ont eu beaucoup d’idées.

Enfin, pour clôturer cette séance, nous leur avons lu un album très drôle : Tête de lard, Histoire d’un cochon méchant de Mike Jolley, que les enfants ont beaucoup aimé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séance du 12 décembre

Aujourd’hui, nous avons de nouveau rencontré le groupe des 7-9 ans. Après la lecture de « Les Citrons ne sont pas rouges« , de Laura Vaccaro Seeger, nous avons proposé aux enfants d’écrire une histoire sur le thème de Noël. Nous avons été assistées dans notre démarche par l’instituteur et l’éducateur qui étaient présents avec les enfants.

Voici le résultat :

« Le Père Noël, qui est peut-être une femme, a une fausse barbe et est habillé en rouge. Il est avec un chien déguisé avec des cheveux verts. Il porte un bonnet rouge et a des poils roses.

Le Père Noël apporte les cadeaux aux enfants sages, et les enfants lui chantent « Petit Papa Noël ». Le chien mord les enfants qui ne sont pas sages.

L’histoire se passe dans la nuit du 24 décembre. Le Père Noël et le chien passent par la porte, la cheminée ou par l’ascenseur. Ils arrivent sous la neige dans le traîneau tiré par neuf rennes qui s’appellent Kevin, Alicia, Mohamed, Yoan, Cybèle, Niels, Sofia, Ludovic et Agathe. Il rentre dans la maison et il dépose les cadeaux sous le sapin, décoré avec des boules et des guirlandes »

L’histoire a entièrement été créée par les enfants. Nous les avons juste aidés à formuler leurs idées. Ils ont fait preuve d’imagination, parfois débordante, et se sont montrés motivés par l’activité que nous leur avons proposée. Les enfants vont par ailleurs illustrer leur histoire, tel un vrai album !

La création d’une histoire nous semblait être un moyen de leur faire mobiliser leurs connaissances, et de valoriser leur potentiel.

Photos de la séance du 05 décembre

Voici les photos de la séance du 5 décembre, présentant  les dessins des enfants et Mélanie racontant Petit Bleu et Petit Jaune.

Séance du 05 décembre

Aujourd’hui, nous avons de nouveau rencontré les enfants du groupe 7-9 ans, pour une nouvelle séance de lecture autour du thème « les Couleurs« .

Nous avons alors organisé la séance de la manière suivante :

* Une première entrée en matière avec la lecture de Si la neige était rouge, d’Eric Battut. L’histoire de cet album est construite sur des suppositions : « Si la neige était… (une couleur), je ferais… (quelque chose). Nous avons alors demandé aux enfants ce qu’ils feraient si la neige était rouge… orange… bleu foncé… Certains ont fait preuve de beaucoup d’imagination !

* L’essentiel de la séance s’est ensuite déroulé autour de l’imagier Quelles couleurs ! de Régis Lejonc, paru aux éditions Thierry Magnier. Nous avons tour à tour évoqué une couleur au fil du livre, et posé la question suivante : « A quoi cette couleur vous fait-elle penser ? » Les réponses des enfants nous ont permis d’avancer au fur et à mesure des pages, confirmant ce à quoi ils avaient pensé, ou au contraire abordant des objets, animaux, fruits & légumes… auxquels ils n’avaient pas forcément pensé. Les élèves se sont vraiment pris au jeu, probablement contents qu’on les fasse participer à l’histoire. Une fois le livre parcouru, nous leur avons proposé de chacun choisir une couleur, puis de réaliser des dessins en fonction de la couleur qu’ils avaient choisie. Nous avons même par moment dessiné nous-mêmes, pour aider les enfants qui n’avaient pas tellement d’idées. Le livre Quelles couleurs a par ailleurs servi de modèle pour certains, qui tentaient de reproduire les images de leur page couleur.

* Pour terminer la séance, nous avons de nouveau lu une histoire Petit-Bleu et Petit-Jaune, de Léo Lionni : c’est  l’histoire de Petit-Bleu et Petit Jaune, deux amis, qui ont chacun un papa et une maman, qui vont à l’école, qui ont des amis… un jour, ils sont tellement contents qu’ils s’embrassent et deviennent vert ! Ils cherchent alors à comprendre pourquoi, et parviennent à résoudre le mystère : ils se sont serrés si fort qu’ils se sont mélangés ! Tout est bien qui fini bien pour Petit-Bleu et Petit-Jaune, qui retrouvent chacun leur apparence,  et continuent de jouer avec leurs amis… !

Tout au long de la séance, les enfants se sont impliqués, gagnés par la bonne humeur et la curiosité !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Previous Older Entries

Blog Stats

  • 22 780 hits

Calendrier

avril 2019
L M M J V S D
« Fév    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930