Pourquoi ça n’avance pas ? de Tomoko Ohmura

Afficher l'image d'origine

Une file de véhicules, un bouchon interminable, un ouvrier de chantier qui vérifie que tout se passe bien, qui a cœur de rassurer et de calmer chaque conducteur. ..Mais que peut-il bien se passer ? Quelle est la cause de cette phénoménale attente? On remonte peu à peu ce florilège de véhicules allant de la poussette au tracteur en passant par la caravane pour le découvrir à la fin de l’histoire et quel étonnement ! Tout au long de cette remontée on s’amuse à essayer de trouver ce qui peut bien occasionner cet immense embouteillage et on n’est pas déçu ! Un album qui joue sur les codes de l’imagier en montrant les différents modes de transports qui peut exister mais où la mise en scène bien ficelée amène une histoire avec une tension progressive jusqu’à la chute surprenante et attendrissante !

Publicités

La Lumière allumée de Richard Marnier et Aude Maurel

Afficher l'image d'origineLes premières pages s’ouvrent sur un quartier résidentiel où toutes les maisons sont semblables les unes aux autres, indifférenciables. Tout est tristement identique, tout est ordonné. Jusqu’au jour où une maison reste allumée la nuit et ferme ses volets le jour contrairement à ses voisines. L’inquiétude commence à monter, on se pose des questions sur cet hurluberlu qui ne fait rien comme tout le monde.

Mais la maison va être laissée à l’abandon jusqu’à ce que le voisin revienne et commence à la transformer au gré de ses souvenirs de voyages. Elle devient colorée, vivante, chaleureuse, accueillante. Et petit à petit les gens se laissent tenter et apporte plus de fantaisie à leurs maisons bien mornes et ennuyeuses. On assiste à  la transformation d’une ribambelle de maisons plus originales les unes que les autres on passe d’un extrême à un autre à une morne et triste conformité  à une créativité sans limites.

Un album destiné aux enfants qui saura intéresser aussi les adultes car c’est plus qu’une histoire c’est une lecture qui questionne sur l’ouverture au monde, aux autres, la liberté de pouvoir être et faire ce que l’on souhaite tout en vivant en harmonie. Les personnages sont les maisons elles-mêmes et à travers leurs apparences elles reflètent ce désir de n’appartenir à aucun code établi. Une économie de mots au profit des illustrations mais où l’on sent l’inquiétude et  la tension s’accumuler jusqu’à l’explosion d’une liberté fraîchement reconnue. La mise en page et le graphisme soulignent ces transformations radicales, on sent profondément le discours qui change pour laisser place à une imagination débordante ! Un très bel album alliant une force textuelle et une énergie illustrative !

Blog Stats

  • 22 780 hits

Calendrier

mars 2016
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031