La famille Noctambule de Karina Wolf

La maman Noctambule ayant trouvé un nouveau travail, la famille doit déménager à l’autre bout de la terre. Suite à ce changement de fuseaux horaires, les membres de la famille Noctambule  ne parviennent plus à trouver le sommeil. La journée, ils arrivent avec difficulté à rester éveiller. Ils décident de trouver une solution à ce problème qui les empêche de vivre normalement. Ils vont à la rencontre de leurs voisins nocturnes et découvre un monde merveilleux. Ils comprennent alors que la nuit, est un autre univers où la vie fourmille. La famille Noctambule va savourer cette nouvelle existence nocturne, et s’apercevoir qu’ils n’ont pas besoin de soleil, mais des étoiles et de la lune pour l’apprécier.

Les illustrations de cet album sont magnifiques et nous rappellent un peu l’univers de Tim Burton avec cette alternance entre les couleurs sombres et les couleurs éclatantes. Elles nous offrent une ambiance onirique où la nuit n’est plus angoissante mais mystérieuse et enchanteresse. L’histoire est délicate et poétique et on découvre que la famille a su s’adapter à cette nouvelle vie et  apprécier les plaisirs de cet univers nocturne. Un album à lire juste avant de se coucher…

Publicités

Hiver long très long et froid très froid de Emile Jadoul

Grand-sage-indien et Cow-boy-prévoyant sont voisins. Pressentant l’arrivée de l’hiver, Cow-Boy-prévoyant décide de couper du bois de chauffage. Pendant ce temps, son voisin en profite pour méditer. Il est parfois dérangé par les questions de Cow-boy-prévoyant sur la probable rudesse de l’hiver qui se profile. Grand-sage-indien lui confirme que cet hiver sera très froid et très long cette année.

Son voisin, ébahi par l’intuition de Grand-sage-indien ne cesse alors de couper du bois, de tricoter des pulls…Vient le moment où il lui demande comment il sait si cet hiver sera rude ou non, et sa réponse va être surprenante…

Un album qui confronte deux visions du monde, deux façons de vivre. On s’amuse de voir le cow-boy trimer pendant que son voisin reste zen et détendu. Emile Jadoul nous livre une histoire simple dont les images sobres illustrent avec humour cette situation qui se répète : le cow-boy coupe du bois, l’indien fait du yoga, le cow-boy pose la question à l’indien sur la rudesse de l’hiver, il lui répond qu’il sera froid, le cow-boy coupe encore plus de bois, l’indien reste zen…

Blog Stats

  • 23 042 hits

Calendrier

mars 2013
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031