Bou et les trois zours, d’Elsa Valentin, illustré par Ilya Green

Vous connaissez certainement (le contraire m’étonnerait!) l’histoire de Boucles d’or et les trois ours?

Et bien, Bou est une petite-fille, et comme tous les enfants, il lui arrive parfois de désobéir à ses parents… Ce jour-ci Bou va se promener dans la forêt, ses parents lui recommandent bien évidement la prudence et de ne pas rentrer trop tard, mais… une fois encore je vous envoie lire le livre pour connaître la suite!

Au-delà de ce conte très « classique » revisité, on trouve dans cet album un graphisme très coloré et géométrique (il y a de jolies tonalités et déclinaisons de teintes tout au long du livre), et une véritable adaptation et interprétation de l’histoire. Cependant ce qui différencie cet album (édité par l’Atelier du Poisson Soluble, donc rien d’étonnant) c’est que le texte est revisité, et alors Boucles d’or devient Bou, les parents sont la maïe et le païe, la forêt se nomme la forest, les fleurs sont des flores, l’oiseau est le piaf, et ainsi de suite… Et puis les trois zours qui « back home sweet home » découvrent un capharnaüm dans toute la casa comme dans la « vraie » histoire!

Pour résumé, une histoire haute en couleurs qui fait beaucoup rire petits et grands, qui se joue de la langue et s’amuse des sonorités. Un plaisir pour les yeux, les oreilles, à lire et relire, et à faire partager…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Blaise et le château d’Anne Hiversère, Claude Ponti

Blaise et le chateau d'anne hiversère de Claude PontiCet album est une petite réjouissance tant au niveau du texte que des illustrations.

Les célèbres poussins de Ponti nous plongent dans la préparation de la recette du château pour leur meilleure amie Anne Hiversère. On les suit en train de choisir les œufs (mais pas des œufs de poussins attention !), l’eau des Grobinets (la meilleure qui existe !), le lait du Lac Tésibon, et bien d’autres ingrédients nécessaires à sa fabrication…(mais celui que je préfère c’est la mine de chocolat).

Tous les poussins participent à la préparation, chacun a son rôle mais on peut parfois apercevoir Boufniouse qui lit son journal, Métantan-Skontdi et Métébouché qui ont une discussion de la plus haute importance « Pète et répète sont sur un bateau, Pète tombe à l’eau, qui c’est qui reste ? Répète… » ou bien encore Hyppolitdesset qui vole sur un Bribron (oui Bribron et non biberon). Un des (nombreux) talents de Claude Ponti est de pouvoir inventer des mots tout aussi farfelus les uns que les autres mais qui correspondent à l’imaginaire des enfants qui les comprennent tout à fait et s’en amusent. L’histoire est truffée de jeux de mots et d’allusions que les petits et les grands chercheront avec amusement.

Mais ce qui reste le plus incroyabilicieux, c’est la page où l’on voit tous les poussins réunis pour fêter l’Anne Hiversère d’anniversaire (mince c’était le contraire !) avec tous leurs amis. Et là vous pouvez vous amuser à retrouver tous les personnages de votre enfance : Obélix, Superman, Gaston Lagaffe, Snoopy et bien sûr l’incontournable Charlie (et j’ai réussi à le trouver ! Serez-vous capable d’en faire autant ?).

Dans chaque page, on peut s’amuser à découvrir les situations loufoques dans lesquelles se retrouvent parfois les poussins, et chercher parmi tous ces personnages celui qui fait une bêtise, celui qui dort tout le temps…

Seul bémol de l’histoire, c’est qu’après l’avoir lue les enfants aimeraient eux aussi un château pour leur anniversaire ! (Bon courage s’ils vous le demandent !)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anne Herbauts, de quelle couleur est le vent?

« Chère Madame Herbauts,

Je vous écris cette lettre pour vous remercier… »

Cette rubrique est intitulée « nos coups de cœur », mais là il s’agit même d’un coup de foudre! C’est pour cela que s’il fallait écrire une lettre à cette grande illustratrice et auteure, ce ne serait que compliments et remerciements.

J’ai eu l’occasion de lire quatre ou cinq de ses albums, et bien… ils sont magnifiques, empreints de poésie, de douceur, et en même temps, derrière toute cette beauté, on parle de sujets graves, touchants, voire poignants. C’est cette conjugaison de deux contrastes qui fait de son œuvre littéraire et artistique quelque de chose de magique et émouvant.

Un de ses ouvrages, de quelle couleur est le vent? a reçu le prix sorcières 2012 (si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un prix littéraire jeunesse créé par les librairies sorcières qui sont toutes spécialisées en jeunesse et qui font de leur mieux pour réussir à  garder leur indépendance!), une belle reconnaissance pour un livre qui combine le braille et le texte « normal », accompagnés d’illustrations dans des tons bleus et verts qui sont magnifiques.

Peut-être que ne suis je pas très objective sur l’ensemble de sa production, néanmoins, je pense que son nom mérite le détour, alors si vous croisez un de ses albums, parcourez-le afin de vous perdre dans les méandres de ces illustrations et de ses textes!

Ci-dessous, la majeure partie des couvertures des ouvrages publiés dans différentes maisons d’édition.

Je vous recommande tout particulièrement de lire : L’heure vide, L’arbre merveilleux et Les moindres petites choses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Blog Stats

  • 23 042 hits

Calendrier

avril 2012
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30